Entretien de la chaudière : à quoi faire attention

Si vous avez une chaudière au gaz

Les raccords gaz à la chaudière et les ventilations du local doivent être vérifiés : il s’agit de deux élements clés pour assurer le fonctionnement de votre chaudière en toute sécurité. En plus, le brûleur doit être réglé et la cheminée nettoyée.

Pour vérifier le bon fonctionnement de la chaudière, le technicien mesure aussi le rapport air/gaz. Pour cela, il mesure la teneur en oxygène (O2) et/ou en CO2, dans les fumées au moyen d'un analyseur de gaz.

La loi décrit les valeurs minimales requises pour la teneur en CO2, CO et le rendement de la chaudière. A la fin de l’entretien un certificat reprenant le résultat vous est remis.

 

Si vous avez une chaudière au mazout

Votre chaudière doit être nettoyée, tout comme la cheminée. Le brûleur doit être mis au point, le rendement mesuré (93 % il est bon, en dessous de 88 %, il est mauvais) et le bon fonctionnement de l’installation vérifié.

Plus précisément, le technicien procèdera à une série de mesures :

  • le débit du gicleur, son angle de pulvérisation et sa pression d’alimentation ;
  • la dépression cheminée à savoir le tirage quand le brûleur fonctionne. Il doit être compris entre 10 et 15 Pascals pour que la combustion et l’évacuation des fumées soient correctes.
  • l’indice de fumée, c’est-à-dire la production de suie qui idéalement doit être nulle ;
  • La teneur en CO2, entre 13 et 10 % ;
  • la température cheminée (120°C, 160°C pour une vieille chaudière) et la température ambiante (20°C par défaut).

 

L’entretien de votre chaudière ?